Le blog

Le blog

Les 6 pistes à suivre pour bien choisir sa VAE

COmment choisir sa VAE ? Voici 6 pistes d'ANAE RH que vous pouvez suivre à coup sûr !
Article

Temps de lecture 7 min

Date de mise à jour le 27/09/2021

ANAE RH, le cabinet qui vous accompagne dans votre carrière

Auteur : ANAE RH

Expert ANAE RH

Table des matières

Choisir une validation des acquis de l’expérience (VAE) permet de constater des compétences et de les transformer en diplôme. Ce n’est ni une nouvelle formation ni un nouveau diplôme. C’est simplement la reconnaissance d’une expérience et sa validation. Ces 6 pistes vous aideront à bien choisir votre VAE.

Faire le point sur son expérience, sa formation et ses compétences professionnelles

Pourquoi faire une VAE ? La réponse est simple : cela permet de baliser une carrière professionnelle par la reconnaissance officielle des connaissances d’une personne. La difficulté du choix d’une VAE vient des nombreux diplômes existants mais aussi de leurs référentiels, qui peuvent diverger d’un établissement d’enseignement à l’autre.
C’est notamment le cas pour les formations post-bac. De ce fait le candidat à une VAE doit en premier lieu effectuer un point détaillé sur son parcours.

Faire le point sur sa formation professionnelle et ses éventuelles certifications

Une validation des acquis de l’expérience se base sur les diplômes et la formation professionnelle préexistante. Pour ce faire, il appartient au candidat de faire un point sur ses diplômes obtenus au titre de l’enseignement dans l’éducation nationale. Les certifications obtenues dans le cadre de la formation continue voire des divers stages seront aussi à lister.

Analyser son expérience professionnelle et ses compétences

L’expression validation des acquis de l’expérience est sans ambiguïté. Le diplôme visé sera attribué sur la base de l’expérience professionnelle et des compétences du salarié.
À ce titre, le candidat à une VAE va devoir dresser la liste de ses acquis en entreprise mais aussi de l’intégralité de ses compétences. Bien entendu ces éléments devront être justifiés lors de l’établissement du dossier.

Construire son projet professionnel en fonction du type d’emploi visé et le valider

Pour bien choisir sa validation des acquis de l’expérience, il faut partir de son projet professionnel. Et surtout, il faut se prendre le temps de la réflexion. Le diplôme visé doit permettre d’embrasser un meilleur emploi mais doit aussi permettre au candidat à la VAE de s’épanouir dans son travail.

Faire un point sur la situation actuelle au travail et celle convoitée pour choisir sa VAE

Viser un nouveau diplôme signifie que le candidat à la VAE souhaite changer d’emploi ou progresser dans sa carrière professionnelle. Pour bien choisir son diplôme, il fut avant tout se projeter dans ses activités professionnelles futures.
Partir de la situation actuelle et faire le point sur les métiers ou fonctions convoitées est la bonne solution. Bien entendu, il faut que ce projet reste réaliste.

Sécuriser chaque étape du parcours et prendre un temps de réflexion avant de lancer sa VAE

Se hâter lentement devrait être la règle de base d’une VAE. Construire son projet professionnel, vérifier que l’emploi convoité est bien accessible avec le futur diplôme est important. Faire le point sur sa situation professionnelle l’est aussi.
Les éléments du dossier rassemblés, il est temps de choisir le niveau du diplôme convoité.

Identifier les diplômes accessibles par la validation des acquis de l’expérience

Tous les diplômes ne sont pas accessibles par VAE ou par certification. Afin de savoir si votre diplôme est accessible par cette voie, il faut consulter le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Plus de 10 000 certifications et diplômes y sont répertoriés. Néanmoins, cette liste est exhaustive et ne souffre pas d’exceptions.

Les niveaux de diplômes accessibles par la validation des acquis de l’expérience

Tous les niveaux de diplômes et de certifications sont accessibles par cette voie. Il suffit que l’examen ou la certification soit répertorié dans le RNCP. Il suffit de faire une recherche dans cette base de données. Les niveaux s’étendent du niveau 5 au niveau 1.
Bien entendu, au fur et à mesure qu’on se rapproche des examens de grade 1, le parcours se complique. À ce stade, l’accompagnement par un organisme agréé devient impératif.

Scinder sa VAE en plusieurs modules lorsque l’organisme certificateur le permet

Lorsque le diplôme ou la certification convoités et la situation professionnelle le permettent, il peut être opportun de le réaliser en plusieurs étapes. De plus, le jury de validation est habilité lui aussi à n’accorder que partiellement un diplôme, contraignant ainsi l’impétrant à recommencer son parcours.

Choisir le niveau du diplôme visé par la future VAE

Le choix du niveau ou des futurs diplômes doit se faire à partir des éléments concrets du dossier. Deux écoles s’affrontent, du moins lorsqu’il s’agit de réintégrer un établissement d’enseignement national ou encore des grandes écoles.

Choisir le niveau du diplôme à obtenir par VAE pour continuer ses études

Lorsqu’il s’agit de continuer ses études, il n’est pas facile de se décider. Il est souvent possible de viser deux années. Or, si on peut demander jusqu’à trois diplômes par VAE, lorsqu’il s’agit de poursuivre ses études dans un établissement d’enseignement supérieur, il faut se fixer sur une année spécifique.

Ne pas hésiter à reprendre ses études grâce à la validation des acquis de l’expérience

Si votre dossier peut vous permettre d‘intégrer la seconde année avec certitude et peut-être la troisième, il est préférable de demander la troisième année. Si le jury de l’université estime que le dossier le permet, la troisième année sera acquise. À défaut, le diplôme de la seconde année sera généralement acté.

Viser le juste niveau si la validation des acquis de l’expérience n’est pas suivie d’études

Si le candidat à la validation des acquis de l’expérience souhaite uniquement valider un diplôme pour faire reconnaître ses compétences dans son travail, il est souhaitable de choisir le diplôme qui correspond exactement au niveau de ses connaissances. Cela évite de se retrouver face à un rejet. Bien entendu, un salarié peut recommencer cette démarche autant de fois qu’il le souhaite.

La VAE : Déterminer le diplôme qui correspond exactement à son niveau dans son emploi

Lorsque l’impétrant souhaite réaliser une validation des acquis de l’expérience pour sécuriser son parcours professionnel, il faut déterminer le diplôme qui représente exactement son niveau. En effet, viser trop haut et ne pas y arriver peut faire perdre de la crédibilité auprès de l’employeur. Viser trop bas peut donner le signal que la personne se sous-estime. Cela peut donner une image d’absence de confiance en soi.

Étudier soigneusement le référentiel et le contenu du diplôme à faire valider par la VAE

Le titre du diplôme ne doit pas vous déterminer pour faire votre choix. En effet, chaque école, chaque université a son propre référentiel, du moins pour les filières post-bac.
Pour ce qui concerne les référentiels de l’éducation nationale et les diplômes d’Etat, leurs référentiels, bac et BTS y compris, sont uniformisés sur tout le territoire par le ministère de l’éducation nationale.

Bien étudier le référentiel du diplôme ou de la certification à soumettre à la VAE

Pour accéder à une information précise sur la teneur de l’examen à valider, il convient d’en étudier soigneusement le référentiel. Le contenu d’un diplôme d’ingénieur commercial n’a pas le même référentiel à Paris qu’à Strasbourg.
Ainsi, la même formation de base et les mêmes compétences peuvent aboutir à une validation totale ou partielle selon l’école ou l’université saisie du dossier.

Se rapprocher des écoles qui délivrent les diplômes pour les certifications post-bac

Les universités et les organismes qui délivrent des diplômes et des certifications vous donneront de précieuses informations sur le contenu de leurs référentiels. Cela permettra aux salariés et demandeurs d’emploi candidats aux différentes VAE de faire leurs choix entre les différentes possibilités existantes. Prendre cette précaution permettra aux impétrants de passer la phase de recevabilité de leur procédure sans encombres.

Se faire accompagner dans sa démarche par un organisme agrée pour réussir sa VAE

Enfin, l’accompagnement par des professionnels est primordial. La procédure de validation des acquis de l’expérience est complexe. De plus, les titres acquis par la VAE devront être inscrits au répertoire national des certifications pour être reconnus. L’aide d’un organisme agréé est ainsi la bienvenue. Aussi faire une VAE avec notre cabinet ANAE vous ouvrira les portes du succès.

Faire valider sa formation et ses expériences avec l’aide d’un organisme professionnel

Le salarié a tout intérêt à solliciter l’accompagnement d’un organisme certificateur pour faire reconnaître ses connaissances et son savoir-faire dans le cadre de ses activités professionnelles. La recherche de l’information, la collecte des documents nécessite d’avoir les bonnes informations.
L’établissement des livrets permettant la recevabilité et la certification des connaissances de l’impétrant peut s’avérer compliqué. De plus, se faire aider par un organisme de formation agréé évitera les erreurs grossières susceptibles de contrarier la recevabilité du dossier.

Pouvoir compter sur l’aide d’un professionnel pour faire inscrire son diplôme au RNCP

Votre dossier a été déclaré recevable. Votre nouveau titre vous a été accordé. Il reste une dernière étape, et non la moindre. Faire inscrire votre nouvel examen au répertoire national des certifications professionnelles pour qu’il soit opposable à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin
Partager cet article
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pocket
Thématiques associées :
Articles du blog à la une
Articles récents :
ANAE RH, votre cabinet spécialiste des ressources humaines, de la formation et du CPF

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour vous offrir l'expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et les visites répétées. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation de TOUS les cookies.