Le blog

Le blog

Pourquoi faire une VAE ? 11 bonnes raisons

Pourquoi faire une VAE ? 11 bonnes raisons de se lancer dans une validation des acquis de l'expérience !
Article

Temps de lecture 7 min

Date de mise à jour le 14/09/2021

ANAE RH, le cabinet qui vous accompagne dans votre carrière

Auteur : ANAE RH

Expert ANAE RH

Table des matières

Pourquoi faire une VAE ? 11 raisons de valider son diplôme par la validation des acquis de l’expérience. Cette certification permet l’obtention d’un diplôme par les compétences acquises lors du parcours en entreprise, dans le cadre du travail. Diplôme, employabilité et assurance sont les bénéfices d’une validation des acquis de l’expérience.

La validation des acquis de l’expérience : pour la reconnaissance du niveau d’un diplôme

Le diplôme est le Graal sur le marché de l’emploi en France. Et ne pas en avoir est un handicap sur le marché du travail. Faire une VAE avec ANAE RH vous permettra d’y pallier.

La VAE : pour sanctionner l’expérience professionnelle par un diplôme

Sans au moins le bac, point de salut, du moins en France. Or, nombreux sont ceux qui ont choisi la vie active sans terminer leur formation professionnelle. D’autres encore, ont préféré ne pas terminer leur scolarité et ont choisi de se former en entreprise.
Ainsi, la validation des acquis de l’expérience permet d’obtenir la reconnaissance officielle du diplôme qui correspond à son expérience professionnelle.

La validation des acquis de l’expérience : pour se lancer dans une profession réglementée

La validation des acquis de l’expérience ouvre de nouvelles perspectives. En effet, certaines professions nécessitent le diplôme adéquat même si l’impétrant a le niveau ou la formation professionnelle nécessaire. C’est le cas par exemple en coiffure où l’ouverture d’un salon nécessite un BP coiffure.

La validation des acquis : obtenir le diplôme nécessaire pour les concours de la fonction publique

Les concours publics exigent des études spécifiques sanctionnées par des diplômes. À défaut, il est impossible d’être candidat et de faire carrière en tant que fonctionnaire et d’ailleurs d’obtenir le moindre poste dans les services de l’Etat.

La validation des acquis de l’expérience : pour éviter de stagner dans sa carrière professionnelle

L’obtention d’une certification des acquis permet également de poser des jalons à titre professionnel et d’être plus performant sur le marché de l’emploi.

Réaliser une VAE pour une meilleure évolution professionnelle dans son entreprise

La qualification ne suffit pas toujours pour obtenir un meilleur emploi dans sa société. Et ceci même si le salarié a suivi la formation professionnelle adéquate. C’est là que la validation de l’expérience professionnelle va permettre de compenser l’absence de diplôme initial en permettant justement l’obtention du diplôme qui fait défaut.

La validation des acquis de l’expérience : pour sécuriser son parcours professionnel

Nombre de salariés suivent des formations professionnelles dans le cadre de leur entreprise. Si ces stages permettent d’approfondir ses connaissances et d’élargir ses compétences, il peut être opportun de les faire sanctionner par une VAE aux fins de disposer d’une certification et d’un diplôme.
D’autre part, il ne faut jamais hésiter à faire un bilan de compétences pour accompagner le dossier de VAE.

La validation des acquis de l’expérience : pour progresser dans son entreprise

Le parcours professionnel d’un salarié peut être brillant mais se heurter à un plafond de verre. En effet, pour certaines fonctions, l’employeur va préférer un diplômé. Or, ce dernier va, à diplôme équivalent, avoir tendance à favoriser un salarié déjà dans l’entreprise.
L’intérêt de réaliser une VAE est ainsi évident pour le personnel de la société. Proposer le poste disponible au personnel déjà en place est toujours avantageux pour l’employeur, dès lors que le salarié en place est déjà formé aux procédures en vigueur dans l’entreprise.

La validation des acquis de l’expérience : améliorer son employabilité par l’acquisition d’un diplôme

L’obtention d’un diplôme plus élevé permet à son détenteur de postuler à des postes plus intéressants et proposant de meilleurs salaires. Le marché du travail français, contrairement à celui d’autres pays, est très sensible aux diplômes. À compétences égales, le futur employeur retiendra par priorité le titulaire du diplôme.
Ainsi le demandeur d’emploi sera plus facilement invité à un entretien d’embauche s’il justifie d’une certification ou d’un diplôme, même acquis par une VAE.

La validation des acquis de l’expérience : pour réussir une reconversion professionnelle

Une reconversion réussie doit souvent son succès à une VAE, laquelle est souvent faite dans le cadre d’un bilan de compétence. En effet, se retrouver sur le marché de l’emploi peut être une excellente occasion de repenser sa carrière.
Et repenser sa carrière peut aussi amener à changer d’orientation. Or, pour se donner toutes les chances de réussir cette réorientation, il faut faire un point sur ses compétences, faire valider ces dernières et enfin reprendre, en cas de besoin, une formation professionnelle pour mettre toutes les chances de son côté.

La validation des acquis de l’expérience : une démarche à faire pour soi

Si sécuriser une carrière, améliorer son employabilité ou encore booster sa carrière est les motivations principales d’une VAE, cette dernière peut aussi tout simplement être réalisée pour soi-même, sans autre motivation que sa satisfaction personnelle.
Et il faut convenir que c’est une raison tout à fait valable pour réaliser une VAE, voire un bilan de compétences.

La validation des acquis de l’expérience : pour une reconnaissance officielle de ses compétences

Cette raison de faire une VAE peut sembler surprenante. Néanmoins, un certain nombre de personnes souffrent moralement de ne pas avoir réussi à avoir tel ou tel diplôme. Et ceci pour les raisons les plus diverses.

La validation des acquis de l’expérience : pour booster sa confiance en soi par l’obtention d’un diplôme

Si cette raison peut sembler un peu plus frivole, tel n’est cependant pas le cas et il est simple de savoir pourquoi. En effet, outre la réalisation d’un souhait de longue date, voire d’un rêve de jeunesse, l’obtention du diplôme convoité va énormément booster la confiance en soi.
Or, la confiance en soi se voit, que ce soit lors de l’exercice d’une activité professionnelle ou devant un employeur lors d’un entretien d’embauche.

La validation des acquis de l’expérience : pour changer d’emploi plus facilement

Changer d’emploi est souvent un vrai challenge. Pour s’y préparer au mieux, rien ne vaut un bilan de compétences, suivi d’une VAE voire d’une formation professionnelle ouvrant la voie à un nouveau diplôme.

Rassembler ses expériences pour ouvrir la voie vers un nouveau métier grâce à un bon diplôme

Valider ses acquis professionnels peut aussi permettre de relancer une carrière et de changer plus facilement de société. En effet, il peut arriver qu’un salarié n’ait plus de perspectives de progression dans sa propre structure.
Et ce n’est pas forcément de son fait. C’est souvent dû à un encadrement jeune ou, dans les entreprises familiales, à des postes qui se transmettent au sein de la famille.

Changer de travail et d’employeur grâce à une VAE

Dans ce cas de figure, une VAE va permettre d‘acquérir un diplôme de niveau supérieur tout en valorisant les acquis et les connaissances du salarié.
Mieux ce nouveau diplôme va lui ouvrir de nouvelles perspectives de carrière, mais chez un autre employeur.

Les démarches à faire pour réaliser sa VAE

Une VAE est relativement longue et fastidieuse à mettre en place. Il est d’ailleurs conseillé à l’employé ou au demandeur d’emploi de se laisser guider par des professionnels qui pourront apporter l’accompagnement nécessaire au projet.

Valider ses acquis pour booster son emploi : un projet à réaliser par étapes.

Pour obtenir le diplôme visé, l’idéal est de réaliser un bilan de compétences avec des professionnels. Ces derniers sauront guider la personne pour lui permettre de mener à bien son projet.

Identifier le diplôme visé en fonction de ses compétences et de ses capacités professionnelles

Le diplôme visé doit bien entendu être compatible avec les compétences de la personne candidate à la certification. Une fois le choix fait, il convient de faire le point sur les éventuelles formations complémentaires à effectuer pour obtenir le précieux sésame.

S’assurer de la recevabilité de son dossier de VAE au niveau de l’organisme de certification

À ce stade de la procédure, l’impétrant va devoir constituer son dossier de recevabilité. Il s’agit de la première étape de l’obtention de sa VAE. Le candidat va ensuite envoyer son dossier à l’organisme certificateur qui va ensuite émettre un avis favorable ou défavorable sur le projet.
En cas d’avis favorable, le candidat est invité à élaborer son livret d’expériences. Ce document est à soigner particulièrement. De lui dépendra la certification du projet.L’étape suivante consistera en la soutenance du projet devant un jury chargé de valider ou non le parcours. Si une certification partielle du projet peut avoir lieu, un rejet de la totalité du parcours est très rare.

La certification de la VAE par l’organisme certificateur : un document à faire transcrire

L’acceptation est obtenue. Le parcours est validé. Le diplôme est accordé. Champagne !Néanmoins, il reste une petite formalité à réaliser. Le diplôme que vous venez d’acquérir de haute lutte doit, pour être reconnu, être retranscrit sur le fichier national des certifications professionnelles.
À vous une belle promotion ou un nouvel emploi !Enfin, et en tout dernier lieu : une VAE peut se faire autant de fois qu’elle est nécessaire. Rien n’interdit de grimper tous les échelons de la hiérarchie avec ce système de prise en compte des compétences acquises dans le monde du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin
Partager cet article
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pocket
Thématiques associées :
Articles du blog à la une
Articles récents :
ANAE RH, votre cabinet spécialiste des ressources humaines, de la formation et du CPF

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour vous offrir l'expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et les visites répétées. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation de TOUS les cookies.