Le blog

Le blog

Quel est le bon âge pour faire un bilan de compétences ?
Quel est l'âge idéal pour faire un bilan de compétences ? Réponse avec ANAE RH !
Article

Temps de lecture 5 min

Date de mise à jour le 11/10/2021

ANAE RH, le cabinet qui vous accompagne dans votre carrière

Auteur : ANAE RH

Expert ANAE RH

Table des matières

Certains actifs se demandent à quel âge faire un bilan de compétences. Or, c’est une fausse question. Outre le fait que ce projet peut se réaliser à n’importe quel stade de sa carrière, un bilan de compétences peut se renouveler autant de fois que nécessaire.

Le bon âge pour réaliser un bilan de compétences

En fait bilan de compétences et formation vont souvent de pair au travail. Un bilan a généralement pour objectif de faire un point pour relancer une carrière. Mais son but peut aussi être de changer d’emploi voire de préparer une reconversion.

Qu’est-ce qu’un bilan de compétence : démarche à réaliser et durée de l’action

Le bilan de compétences est encadré par le Code du travail. Il s’agit d’une démarche payante qui a pour but de faire le point sur les compétences et les aptitudes professionnelles du salarié. Il peut se faire sur demande de l’employeur ou dans le cadre d’un congé.
Le bilan de compétences est également réalisable en ligne. Il se déroule généralement en trois phases, menées avec le concours d’un consultant agréé.
Bien entendu, un bilan de compétences peut également se faire en ligne.

L’âge idéal pour réaliser un bilan de compétences

Il n’y a pas d’âge idéal pour faire un bilan de compétences. En fait, le meilleur moment, c’est quand le salarié est prêt à le faire. Cette démarche devrait se réaliser à chaque phase clé de la vie professionnelle.
En réalité, le bilan de compétence est un outil destiné à sécuriser son parcours professionnel mais aussi à changer d’orientation ou à préparer une reconversion.

L’âge minimum pour faire son bilan de compétences

Trente ans, quarante ans…il n’y a pas de règles en la matière. Un bilan de compétences réalisé trop tôt peut s’avérer contreproductif, surtout si on vient de changer d’emploi. L’idéal est de le réaliser lorsque le salarié envisage de changer d’entreprise. En effet, il peut être salutaire de refaire un point sur ses compétences et sur son expérience avant de changer d’emploi.

Le bilan de compétences en début de carrière

C’est le bilan fixant le point de départ d’une carrière. Il n’y a pas d’âge minimum pour le réaliser. De plus, il est à la portée de chacun. Nul besoin d’être en activité. Par contre, le compte personnel de formation (CPF) n’en prendra le financement en charge que s’il comporte un crédit suffisant.

De la pertinence d’un bilan de compétences en début de carrière

La démarche peut sembler surprenante pour un salarié en début de vie professionnelle. Néanmoins, c’est un excellent outil pour débuter. Outre le fait que cet outil permet de confirmer une orientation professionnelle, il permet aussi de se projeter dans un plan de carrière.
De plus, il permet une réorientation immédiate si le bilan de compétences devait proposer une évolution différente que celle découlant de la formation initiale.

Le bilan de compétences : un accompagnement utile pour compléter sa formation initiale

Certaines formations trop générales ne permettent pas toujours d’entrer directement dans le monde du travail. C’est alors que le bilan de compétences trouve son utilité. Ainsi, l’organisme de formation peut préconiser des actions de formations complémentaires adaptées aux aptitudes du bénéficiaire.

Le bilan de compétences à mi-carrière : pour vérifier ses compétences professionnelles

Vers la quarantaine ou la cinquantaine, la plupart des salariés sont en milieu de carrière. C’est souvent le bon moment pour faire un bilan de compétences. Il peut avoir un objectif multiple, selon qu’il est proposé par l’employeur ou demandé par le salarié.

Le bilan de compétences vers la cinquantaine : l’âge des nouvelles responsabilités professionnelles

Le bilan de compétences, dans la seconde partie de sa carrière, en devient principalement un outil de gestion. Lorsqu’il est réalisé dans l’entreprise, il l’est souvent dans le cadre d’une future prise de nouvelles responsabilités. Si c’est le salarié qui le réalise de sa propre initiative, c’est généralement parce qu’il prévoit un changement de poste, voire d’employeur.

Le bilan de compétences après l’âge de 50 ans : un outil de gestion de carrière

Les salariés quinquagénaires sont généralement dans une phase où ils ont besoin de sécuriser leur évolution professionnelle. Pour certains, cette action est une façon de se rassurer sur ses capacités personnelles. Ainsi, le professionnel peut avoir un avis extérieur sur sa vie professionnelle après des années de métier.

Le bilan de compétences : un outil à utiliser lors de chaque étape de la vie professionnelle

En dehors de la tranche d’âge du salarié, le stade de déroulement de la vie professionnelle est également un bon indicateur du moment où un bilan de compétences s’impose.

Le bilan de compétences : un incontournable dans le cadre d’un projet de reconversion

Une reconversion doit être mûrement réfléchie. Surtout lorsqu’elle s’accompagne d’un changement d’entreprise. Pour sécuriser cette modification du parcours professionnel, un bilan de compétences s’impose. En effet, au cours d’un changement radical de direction, l’accompagnement d’un organisme extérieur neutre et objectif s’avère indispensable.

Le bilan de compétences : un atout pour les salariés demandeurs d’emploi

Le salarié demandeur d’emploi peut parfois hésiter entre plusieurs métiers pour reprendre pied dans le monde du travail. Là encore, l’idéal est de réaliser un bilan de compétences avec pôle emploi. Et cette démarche est recommandée quel que soit l’âge du ou des salariés concernés.
En effet, ce bilan, qui peut s’ajouter aux bilans précédemment réalisés, va permettre de mieux cerner les centres d’intérêt et de définir les grandes lignes de la nouvelle vie professionnelle du demandeur d’emploi.

Choisir le bon organisme pour faire son bilan de compétences

Le choix de l’organisme pour l’accompagnement de ce bilan est primordial. ANAE, notre cabinet RH est une structure agrée. Nous vous proposons des bilans en présentiel ou à distance susceptibles d’être pris en charge par le CPF. C’est pourquoi faire un bilan de compétences avec ANAE est le meilleur choix pour réaliser cette action qui va vous permettre de gérer efficacement votre parcours professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin
ANAE RH, votre cabinet spécialiste des ressources humaines, de la formation et du CPF

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour vous offrir l'expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et les visites répétées. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation de TOUS les cookies.