Le blog

Le blog

Faire un bilan de compétences avec l’ANFH : une étape clé dans votre projet professionnel

anfh bilan de compétences
Article

Temps de lecture 5 min

Date de mise à jour le 28/11/2022

ANAE RH, le cabinet qui vous accompagne dans votre carrière

Auteur : Expert ANAE

Table des matières

Un bilan de compétences permet de mettre au point un projet professionnel, que ce soit dans le cadre d’une reconversion ou d’un souhait d’évolution de carrière. Vous êtes agent de la fonction publique hospitalière ? L’ANFH est l’organisme chargé de la gestion des fonds dédiés à votre formation, notamment le bilan de compétences.

Découvrez le rôle de cet organisme et les dispositifs proposés dans le cadre d’un bilan de compétences.

ANFH : présentation et fonctionnement

Un bilan de compétences peut s’avérer essentiel pour évaluer vos compétences actuelles et surtout vos besoins en formation. En tant qu’agent de la fonction publique hospitalière, vous êtes bénéficiaire des dispositifs mis en place par l’ANFH.

Quel est le rôle de cet organisme ?

Qu’est-ce que l’ANFH ?

L’ANFH est l’Association nationale pour la formation du personnel hospitalier. Elle assure en premier lieu la collecte des cotisations des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux adhérents. La mutualisation de ces versements permet de mettre en place les dispositifs de financement de formations à destination des agents de la fonction publique hospitalière. Cet organisme joue également un rôle d’accompagnateur tant auprès des bénéficiaires que des établissements de formation.

L’ANFH est un OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé) agréé par le ministère de la Santé. Elle est décomposée en 26 délégations territoriales rassemblées ensuite en 16 délégations régionales.

Comment fonctionne l’ANFH ?

L’ANFH collecte et gère des fonds à destination des agents de la fonction publique hospitalière des établissements adhérents pour constituer :

  • Le plan de formation ;
  • Le Développement Personnel Continu (DPC) médical ;
  • Les études promotionnelles ;
  • Les dispositifs personnels de formation : bilan de compétence (BC), validation des acquis de l’expérience (VAE) et congés de formation professionnelle (CFP) ;
  • La formation professionnelle des personnels en situation de handicap des ESAT.

 

Les cotisations sont obligatoires ou volontaires et correspondent à un taux variable sur la masse salariale selon le type de fond. Le financement du bilan de  compétences par l’ANFH correspond ainsi à une cotisation de 0,2 % de la masse salariale.

L’ANFH gère également les formations en mettant en place plusieurs services d’accompagnement. En pratique, l’association assure une veille règlementaire et un dispositif d’informations à destination des agents concernés et des organismes de formation. Elle établit ainsi des supports de communication et met à disposition des outils méthodologiques.

Faire un bilan de compétences avec l’ANFH

Faire un bilan de compétences facilite la mise en œuvre de votre projet professionnel. Découvrez les bénéfices de ce dispositif et l’accompagnement proposé par l’ANFH.

À quoi sert un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences permet de définir un projet professionnel et vous orienter éventuellement vers une formation adaptée. Dans le cadre d’une reconversion ou d’une évolution professionnelle, il vous permet de dresser un état des lieux de vos compétences et vous amène à vous poser les bonnes questions concernant vos motivations personnelles. À l’issue d’un bilan de compétences, vous aurez une vision plus claire de la direction professionnelle à prendre.

Le bilan de compétence s’effectue en 3 phases :

  • Phase préliminaire ;
  • Phase d’investigation ;
  • Phase de conclusion.

 

Vous passerez d’abord par l’analyse de vos besoins et l’exposé du déroulement du bilan de compétences. Ensuite, vous serez amené à analyser vos propres motivations et vos aptitudes sur le plan professionnel et personnel. Enfin, la phase  de conclusion consiste à synthétiser les entretiens précédents en vous présentant un document récapitulatif des conclusions de ce bilan. Vous aurez alors à votre disposition tous les éléments de faisabilité, le projet de formation, les étapes clés etc. liés à votre projet.

Quel est le rôle de l’ANFH pour votre bilan de compétences ?

L’ANFH peut prendre en charge financièrement votre bilan de compétence. Vous devez pour cela choisir un prestataire et déposer un dossier auprès de l’ANFH. Si votre dossier est accepté, une convention est signée entre l’ANFH, le prestataire et vous-même.

Votre bilan de compétence pourra alors se faire en dehors ou pendant votre temps de travail. Dans ce dernier cas, vous pouvez bénéficier d’un congé de formation professionnel.

Notez que le financement de votre bilan de compétence peut aussi se faire en mobilisant votre Compte personnel de formation (CPF).

Qui peut demander un bilan de compétences auprès de l’ANFH ?

Le bilan de compétences financé par l’ANFH est accessible à tout agent ayant exercé dans la fonction publique hospitalière pendant au minimum 2 ans. Titulaires, contractuels ou stagiaires peuvent en bénéficier. Il en va de même si vous exercez à temps plein ou à temps partiel. Un bilan de compétences est possible tous les 5 ans.

Il existe également des profils prioritaires :

  • Les demandeurs de la catégorie C et non-titulaires du baccalauréat ;
  • Les demandeurs en situation de handicap bénéficiaires de l’obligation d’emploi ;
  • Les demandeurs exposés à un risque d’usure professionnelle.

 

Si vous êtes dans un de ces cas, vous pouvez demander un bilan de compétences tous les 3 ans.

Comment demander le financement de votre bilan de compétences auprès de l’ANFH ?

Suivez les instructions suivantes pour constituer votre dossier ANFH et déposer votre demande de financement :

  1. Choisissez l’organisme qui effectuera votre bilan de compétences. Avant janvier 2022, il devait être habilité par l’ANFH. Désormais, tout organisme certifié Qualiopi, comme ANAE RH, peut vous accompagner ;
  2. Complétez les feuillets A, B et C ;
  3. Réunissez les justificatifs requis ;
  4. Déposez votre dossier par courrier recommandé avec AR.

 

Votre dossier comportera obligatoirement une attestation de vos 24 mois de services effectifs et une copie de votre dernière fiche de paie.

L’ANFH assure une prise en charge variable pour trois types de frais :

  • Pédagogiques : Le montant défini par le prestataire est entièrement pris en
    charge par l’ANFH ;
  • Déplacement : Les frais de déplacement sont soumis à conditions ;
  • Traitement de salaire : Votre salaire reste inchangé pendant votre bilan de
    compétences. Notez que s’il est effectué sur votre temps de travail, le
    traitement de salaire est remboursé à votre employeur par l’ANFH.

 

Ça y est, vous vous êtes lancé dans un bilan de compétences et en avez les conclusions. Mais que faire après un bilan de compétences ? ANAE RH vous accompagne tout au long de votre projet professionnel, notamment pour obtenir une VAE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin