Le blog

Le blog

Comment financer une formation pour reconversion professionnelle ?

Au cours d'une reconversion professionnelle, comment financer sa formation ?
Article

Temps de lecture 4 min

Date de mise à jour le 29/06/2022

ANAE RH, le cabinet qui vous accompagne dans votre carrière

Auteur : ANAE RH

Expert ANAE RH

Table des matières

Vous êtes décidé à changer de métier ? Bienvenue dans le monde de la reconversion professionnelle ! Vous avez déjà décidé du métier que vous souhaitez exercer ou vous ne savez pas encore vers quel domaine vous tourner, dans les deux cas, vous vous posez la même question : Comment financer votre formation ? Heureusement, il existe une multitude de dispositifs qui pourraient grandement vous aider dans ce processus de reconversion professionnelle. Voyons ensemble en quoi consistent-ils et quelles sont les modalités de ces dispositifs. C’est parti !

Comment financer votre formation lors d’une reconversion professionnelle ?

Il est tout à fait normal d’être réticent à l’idée de changer de métier et qui plus est de changer de se former dans un nouveau domaine. Cependant, il existe plusieurs moyens pour financer votre future formation selon votre statut actuel. Ainsi, nous pouvons citer :

Le Compte Personnel de Formation

Si votre projet de reconversion professionnel vous trotte dans la tête depuis longtemps déjà, n’attendez pas avant d’épargner ! C’est ce que propose le Compte Personnel de Formation (CPF). En tant que salarié, celui-ci offre l’opportunité à un salarié d’épargner un certain montant chaque année. Cette somme se situe entre 500 et 800 euros ! Ainsi, cet argent vous permettra de vous former à votre aise. Le compte vous facilitera votre montée en compétence et vous permettra l’obtention d’une promotion ou d’une reconversion dans un autre secteur.

Si la formation que vous avez choisie se fait en dehors de vos horaires de travail, vous n’êtes pas dans l’obligation d’en parler à votre employeur. A contrario, vous devrez joindre une demande en recommandé, deux mois précédant votre formation si celle-ci s’étend sur moins de six mois. Si la formation est plus longue, vous devrez informer votre employé au moins 4 mois avant.

La Transition collective

Plus communément appelée Transco, c’est un dispositif qui vous permet de ne pas être au chômage lors de votre reconversion professionnelle. C’est à l’employeur de négocier les contrats avec le responsable social pour le plan de relance qui a été mis en vigueur depuis janvier 2021. Ainsi, les salariés dont l’emploi est menacé pourront bénéficier d’un travail dans une branche ou les emplois sont très demandés.Les conditions de mise en place de ce dispositif sont telles que la durée de formation ne doit pas être supérieure à deux ans et que cette dernière doit délivrer un certificat reconnu par l’état.

L’aide individuelle à la formation

Nous vous parlerons également du dernier recours auquel vous pourrez prétendre si vous n’êtes éligible à aucune autre aide. Cette aide peut être donnée dans le cas où vous souhaitez vous reconvertir dans un domaine proche de vos compétences actuelles. Aussi, un contrat de sécurisation professionnelle est requis.

Toutefois, ce dispositif n’est éligible qu’aux demandeurs d’emploi.

Le CPF de transition professionnelle, de quoi s’agit-il ?

Ce projet de transition n’est pas adressé qu’aux personnes qui souhaitent se reconvertir. En effet, il offre la chance aux personnes ambitieuse d’évoluer dans le même métier à différents stades. Le CPF facilite donc l’évolution d’un membre au sein de la firme. Ainsi, vous pourrez vous absenter de l’entreprise tout le long de votre formation, sans que votre employeur s’y oppose.

Etes-vous éligible à la transition professionnelle ?

Dans le but d’ouvrir droit à ce dispositif, vous devrez élaborer un projet de formation et établir un devis au niveau du contribuable concerné. Par la suite, vous présenterez votre projet au niveau de la commission paritaire qui s’occupera de statuer la pertinence de votre projet. Concernant les modalités de ce dispositif, vous devrez, tout comme le CPF notifier votre employeur via une demande. Si la firme ne peut pas se passer de vous et a réellement besoin de vos services, elle ne pourra pas refuser ce dispositif, mais seulement le décaler de 9 mois au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pour aller plus loin