Le blog

Le blog

Par où commencer pour changer de métier ?

Je veux changer de métier, mais par où commencer ? ANAE RH vous aide !
Article

Temps de lecture 7 min

Date de mise à jour le 06/09/2021

ANAE RH, le cabinet qui vous accompagne dans votre carrière

Auteur : ANAE RH

Expert ANAE RH

Table des matières

Par où commencer pour changer de métier ? Une reconversion professionnelle ne s’improvise pas. Et il est fort probable que pour changer de métier, il faille une formation complémentaire. De plus, certains métiers risquent de ne pas être accessibles sans se reconvertir. Parfois même, le fait de changer de travail peut vous mener à changer votre mode de vie.

Commencer par faire un point sur ses motivations pour changer de métier

En fait, pour changer de métier, il faut réaliser un bilan pour savoir par où commencer. Il faut questionner son projet de changement d’emploi et de métier. Il est impératif de se poser de sérieuses questions sur ses motivations, mais aussi sur la solidité du choix de carrière que cela implique. Bien sûr se posera la question des raisons qui conduisent à abandonner son ancien secteur d’activité. D’autre part, il faut se poser la question du motif réel du choix du futur métier.
Enfin, il faut en discuter en famille ou au moins avec la personne qui partage vote vie.

Identifier les secteurs qui recrutent pour réussir votre reconversion professionnelle

Il faut bien être conscient que changer de métier doit vous amener à améliorer votre vie. Et le salaire fait partie des éléments qui permettent de vivre mieux.

Ne pas lésiner sur la recherche d’informations sur votre futur métier

En définitive une transition professionnelle réussie doit donner une orientation positive à votre vie. Dès lors il est préférable de fixer votre choix sur un métier dans un secteur professionnel porteur.
Ainsi il ne faut pas hésiter à se lancer dans la recherche d’informations et de conseils pour vous conforter dans votre projet.
Des structures comme pôle emploi, l’Apec ou tout simplement les organisations professionnelles sont d’excellentes sources d’information.

Vérifier que le métier visé pour votre projet est lui aussi porteur

Ce n’est pas parce qu’un secteur est porteur que la profession choisie va l’être aussi. Certains métiers sont bouchés, et ceci quel que soit le secteur concerné. C’est un élément dont il faudra tenir compte lors de la collecte d’informations. De plus, sur un même secteur, il peut arriver qu’une entreprise ait des difficultés. Il faudra simplement l’éviter.Le secteur identifié et le nouveau métier choisi, il faut se mettre dans les conditions idéales pour réussir son changement de profession.

Faire le point sur ces compétences est un bon point de départ pour changer de métier

Vouloir changer de métier signifie en général entamer une reconversion. Une fois sûr de votre détermination à changer d’emploi, il faut s’interroger sur les possibilités professionnelles qui sont compatibles avec votre nouveau projet de vie.

Commencer par réaliser un bilan de compétences pour changer de métier

Certes, on peut fait un test de métier. Mais le bilan de compétences est sans doute le meilleur outil pour trouver sa voie et se reconvertir. Ce bilan va vous permettre de vous conforter dans vos choix. Mais il va également faire un point sur vos compétences professionnelles mais aussi sur vos compétences transversales (les softs skills). Et c’est important pour savoir comment choisir sa reconversion professionnelle. Cette étape va vous permettre de retrouver du travail rapidement. De plus, elle fera le point sur les éventuelles formations voire les études nécessaires pour cette transition vers votre nouveau job. Ce bilan peut être pris en charge par votre compte personnel de formation (CPF).

Faire le point sur les formations professionnelles nécessaires pour changer de métier

Une transition professionnelle peut nécessiter une remise à niveau pour être en adéquation avec le marché de l’emploi.

Changer de métier en profitant d’une validation des acquis de l’expérience (VAE)

La validation des acquis de l’expérience est un excellent atout pour réussir sa reconversion professionnelle. En effet, pour se reconvertir professionnellement, il faut parfois justifier d’un diplôme ou de son équivalence, surtout dans certains secteurs. Et c’est là que la validation des acquis de l’expérience entre en jeu. Elle permet de changer de métier sans avoir à suivre de longues formations professionnelles.

Identifier les formations professionnelles susceptibles de permettre votre reconversion

Votre reconversion dépend bien entendu de votre parcours professionnel et des compétences et connaissances qu’il vous faut rajouter pour embrasser une nouvelle fonction. Il vous fait donc faire le point sur les organismes et écoles diffusant les cours dont vous avez besoin. Une fois le parcours de formation déterminé, il faut établir la liste des établissements d’enseignement et organismes de formation dont vous pourrez suivre les cours.
Et ceci est valable que vous cherchiez à passer le bac ou à faire des années d’études post-bac.

Vérifier que la formation nécessaire pour changer de métier est compatible avec votre propre formation

Certaines formations ne sont accessibles qu’avec des prérequis que ce soit au niveau des diplômes ou du point de vue de l’expérience. Et les VAE ne permettent pas toujours de faire tout le chemin que nécessite la transition professionnelle envisagée.
Bref, il faut vérifier que vous ayez le niveau et aussi vous poser la question de savoir si vous êtes prêt, le cas échéant, à reprendre des études. Bien entendu, il faut agir avec raison en fonction de son âge. Ainsi il est illusoire de vouloir changer de métier à 45 ans pour devenir médecin par exemple.

Prévoir les conséquences financières de votre projet de reconversion professionnelle

Pour que votre projet de changement professionnel passe du rêve à la réalité sans passer par la case cauchemars, il faut bien en évaluer les conséquences sur votre vie quotidienne.

Utiliser le congé individuel de formation pour se reconvertir et changer de métier dans son entreprise

L’arrivée du compte personnel de formation (CPF) n’a pas eu d’incidence sur le congé individuel de formation (CIF). Ce dernier permet toujours aux salariés de perfectionner leur niveau d’études.
Du point de vue financier, si le salarié entreprend une formation éligible au plan de formation de la société qui l’emploie, son salaire est maintenu et il effectuera cette formation sur son temps de travail. L’objectif ici est de changer de cap professionnel dans son entreprise d’origine.
Mais le congé individuel de formation peut également être utilisé pour totalement changer de profession et d’employeur.

Utiliser le CIF pour changer totalement d’emploi et de métier

Le congé individuel de formation permet aussi de quitter son entreprise pendant une durée allant jusqu’à 12 mois. L’objectif est de suivre une formation en vue d’une reconversion professionnelle.
Pour ce faire, il faut se rapprocher des différents organismes gérés par le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels. Ces structures peuvent prendre en charge le revenu de remplacement, les frais pédagogiques mais aussi ceux de garde d’enfants.
L’employeur ne peut différer cette demande qu’une seule fois. En définitive il ne pourra pas réellement s’opposer à votre projet.

Prévoir une réserve financière pour mener à bien votre projet de changement de métier

Même si vous faites financer votre choix personnel de formation par le CPF, ou sur la base du CIF, il faut une petite réserve d’argent. En effet, si la reconversion professionnelle doit bien se passer, cela entraîne parfois des modifications plus profondes comme déménager par exemple. D’autre part, si le changement de métier doit déboucher surun statut libéral ou sur une activité indépendante, il faut absolument assurer ses arrières.

Oser se lancer et concrétiser son projet de conversion professionnelle

Statistiquement, en France, beaucoup de personnes aimeraient changer de profession ou ont des idées de reconversion. Mais elles n’osent pas toujours franchir le pas et concrétiser leur souhait de modification de leur vie professionnelle. Souvent c’est dû à une angoisse de changer de vie.
Or, une reconversion professionnelle bien préparée et bien réfléchie ne peut que réussir.
Et nombreuses sont les personnes qui se lancent chaque année, à l’assaut d’un nouveau métier.

Choisir sa nouvelle orientation en fonction de son âge

Certes l’âge n’est pas censé jouer dans une reconversion. Cependant, il faut raison garder. Changer de métier à 30 ans est plus simple que changer de métier à 40 ans. Les possibilités sont bien plus nombreuses quand on est plus jeune, ne serait-ce qu’à cause de la durée de certaines formations. Il est clair que changer de carrière demande aussi à être dans le bon timing.
Néanmoins, la passion du métier l’emporte de plus en plus et comme la durée des carrières s’allonge, changer de métier à 50 ans n’est plus forcément un handicap.

Profiter de sa formation professionnelle pour réseauter afin de retrouver rapidement un emploi

Lorsqu’on prévoit de changer de métier, il faut rester à l’affût de toutes les opportunités. Il ne faut ainsi pas hésiter à prospecter durant la formation. Certes, dans les secteurs qui recrutent, souvent les salariés en reconversion ont des propositions d’emploi avant d’avoir terminé leur formation.
Si vous êtes dans ce cas, c’est jackpot. À défaut, il ne faut pas hésiter à entamer vos recherches d’emploi alors que votre formation professionnelle est encore en cours.

Chez Anae Rh nous savons bien que trouver son métier n’est pas forcément toujours simple. Nos équipes sont spécialement formées pour vous aider à trouver votre voie. Elles se tiennent à votre disposition pour vous aider, sur un simple coup de fil. De plus, nos actions sont éligibles au compte personnel de formation. Alors, pourquoi hésiter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin
Partager cet article
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pocket
Thématiques associées :
Articles du blog à la une
Articles récents :
Appuyer son expérience
ANAE RH, votre cabinet spécialiste des ressources humaines, de la formation et du CPF

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour vous offrir l'expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et les visites répétées. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation de TOUS les cookies.