Le blog

Le blog

Formation pour adulte : comment choisir la sienne ?

Article

Temps de lecture 6 min

Date de mise à jour le 11/01/2022

ANAE RH, le cabinet qui vous accompagne dans votre carrière

Auteur : ANAE RH

Expert ANAE RH

Table des matières

Choisir sa formation pour adulte n’est guère compliqué. Il convient d’abord de réfléchir à son projet professionnel ou à sa reconversion. Cette approche sera bien entendu différente selon que le salarié est en entreprise ou s’il est demandeur d’emploi. Dans les deux cas un bilan de compétences est un outil précieux pour faire le point sur sa vie professionnelle.

Réfléchir à son projet professionnel pour choisir sa formation pour adulte

Une formation professionnelle adulte se fait généralement dans le cadre de la formation continue. Néanmoins, un adulte peut tout à fait reprendre une formation initiale. Cela dépend du niveau, des diplômes déjà obtenus et de l’expérience acquise.

Faire le point sur sa carrière avant de choisir sa formation professionnelle pour adulte

En premier lieu une formation pour adulte peut permettre de relancer une carrière soit dans l’entreprise, soit parce que la personne aimerait progresser en changeant d’entreprise. C’est la première question à se poser. En fait il faut faire un bilan, tant dans son aspect personnel que professionnel. Il faut également se poser la question d’une éventuelle reprise des études.

Prévoir une formation professionnelle dans son parcours pour relancer sa carrière

Dans les deux cas, les salariés ont intérêt à d’abord s’adresser à leur service RH. En effet, les entreprises disposent d’un plan de développement des compétences qui permet à chaque membre du personnel de se former. Bien entendu, lorsque c’est pris sur le temps de travail, les salariés devront vérifier s’il a une clause de dédit de formation dans leur contrat de travail avant de changer d’entreprise.

Consolider son parcours professionnel avant de changer de travail

Il est impératif de consolider son parcours professionnel avant de changer d’entreprise. Il en va de même si on souhaite évoluer dans sa carrière. Il existe deux outils pour consolider son emploi. Le premier est le bilan de compétences, le second est une éventuelle validation des acquis de l’expérience (VAE).

Faire un bilan de compétences avant d’entreprendre une formation professionnelle

Il est tout à fait possible de faire un bilan de compétences avant de choisir sa formation. Il suffit de demander à son employeur. Si ce dernier refuse, le salarié pourra faire en dehors de ses heures de travail. Il pourra mobiliser son compte personnel de formation (CPF) pour en assurer le financement. L’avantage du bilan de compétences est qu’il préconise un plan de formation pour les salariés qui y ont eu recours.

Mettre en place un parcours aboutissant à une VAE pour obtenir un diplôme

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est une procédure qui permet de faire sanctionner son parcours professionnel par un diplôme. Il s’agit d’une action qui peut être entreprise dans le cadre de l’entreprise. Il ne s’agit pas d’une nouvelle formation. Il s’agit de faire valider un parcours professionnel en le faisant sanctionner par le diplôme adéquat.

Choisir la bonne formation entre les diverses formations ou reprendre des cours lorsqu’on est salarié

Pour les salariés qui ont fait une VAE ou un bilan de compétences, il est plus facile de choisir entre les diverses formations disponibles. Néanmoins, pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure sans une VAE ou un bilan de compétences, il faudra bien se renseigner auparavant.

Le Greta : un réseau de structures spécialisées dans la formation des adultes

Les GRETA sont des regroupements d’établissements qui appartiennent à l’Education Nationale. Leur objectif est d’assurer la formation des adultes. Tous les niveaux d’enseignement sont disponibles. Cela va du CAP au BTS, en passant par le Bac. Les formations sont programmées en fonction des besoins exprimés par le public adulte local. Bien entendu ces formations débouchent sur un diplôme ou sur une certification. Elles peuvent être prises en charge par le compte personnel de formation.

Les autres organismes de formation professionnelle accessibles aux adultes

Il existe de nombreux organismes de formation professionnelle susceptibles de procéder à la remise à niveau des adultes. ANAE-RH en fait partie. De plus, nous disposons de tous les agréments nécessaires. Bien entendu, elles sont de qualité. De ce fait, nos formations sont toutes éligibles au compte personnel de formation (CPF). Bien entendu, nous proposons également une offre de formation à distance. Et c’est le premier élément à prendre en compte lorsqu’on fait son choix. Bien entendu, il faut tenir compte de ses goûts en matière professionnelle mais il faut aussi vérifier que l’organisme qui va vous dispenser la formation est agréé. Si ces deux éléments sont réunis, toutes les possibilités s’offrent à vous pour acquérir de nouvelles compétences professionnelles.

Changer de métier et faire une reconversion avec la formation pour adulte

La formation pour adulte ne sert pas qu’à relancer une carrière. Elle sert aussi à réaliser une reconversion. Si cette reconversion se fait alors que le salarié est encore en poste, il est évident qu’il ne peut faire appel au plan de formation de l’entreprise aujourd’hui appelé plan de développement des compétences. L’employeur noterait immédiatement que la formation ne coïncide pas avec le métier que le salarié est en train d’exercer.

Bien penser son plan de reconversion professionnelle avant de choisir sa nouvelle formation

Pour changer de métier et se reconvertir, il faut d’abord prendre le temps de la réflexion. Il faut identifier ses désirs profonds. Faire un point sur ce qu’on veut à titre professionnel mais aussi personnel et bien identifier ce qu’on veut bannir dans sa nouvelle vie. Ce point fait, se pose la question de la façon dont on veut réaliser sa nouvelle formation. S’agit-il de reprendre des cours ? De faire un contrat de professionnalisation ou encore de réaliser des études par la voie de l’alternance. Néanmoins, l’apprentissage peut se heurter à des limites d’âge.

Penser au plan de financement de la période que vous passerez en formation professionnelle

Une formation, qu’elle soit de niveau CAP, licence ou master nécessite un plan de financement. Si les cours peuvent être pris en charge par le CFP, dans certains cas la formation peut aussi être rémunérée. Si elle est faite durant le temps de travail, elle est rémunérée. Mais nous sommes dans le cas de la reconversion et dans une hypothèse où l’employeur ne finance pas. Il faut donc prévoir cette partie du budget. Certes, si la décision est prise en famille, cette partie est sans doute plus simple à régler. À défaut, il faut trouver un autre financement ou puiser dans ses réserves. Une autre solution consiste à choisir une formation à distance ou sous forme de cours du soir.

Finaliser son choix pour obtenir son nouveau diplôme sa nouvelle certification professionnelle

Lorsque toutes les étapes précédentes ont été passées avec succès, vient le temps du choix. À ce stade les demandeurs à une formation pour adulte ou à une reconversion ont fait son choix parmi les différents métiers qu’il souhaite exercer. Le financement est prévu. Il ne reste plus qu’à choisir entre les différentes formations disponibles susceptibles d’ouvrir les portes du métier choisi. Pour ce faire, il faut arbitrer entre vos divers choix professionnels. Ensuite, il vous faut vous fixer sur le niveau du diplôme visé, et vérifier qu’il vous est accessible. Si tel est le cas, il ne vous reste plus qu’à mobiliser votre financement et à vous inscrire. En fait c’est en suivant cette progression dans votre parcours que vous allez trouver la formation qui vous convient.

Les demandeurs d’emploi inscrits auprès de Pôle emploi : un large choix de formations professionnelles

Pôle emploi dispose de nombreuses formations pour adulte. En fait cette structure, si elle a bien pour but de réinsérer les personnes sans emploi, leur propose de nombreuses formations pour améliorer leurs compétences professionnelles, voire pour changer de métier.

Pôle emploi propose de nombreuses formations à son public de demandeurs d’emploi

Lorsqu’on est amené à s’inscrire à Pôle emploi, il peut être judicieux de demander à faire un bilan de compétences. Pôle emploi dispose des crédits nécessaires et va prendre le financement en charge. De plus le demandeur d’emploi va conserver son allocation de perte d’emploi durant ce processus. Cette action a un double avantage. Le demandeur d’emploi connaît son niveau exact. De plus, l’organisme de formation va lui suggérer une ou plusieurs formations complémentaires. Celles-ci seront bien entendu prises en charge par Pôle emploi.

Les formations rémunérées de Pôle emploi destinées aux demandeurs d’emploi

Pôle emploi propose de nombreuses formations qualifiantes à son public. En premier lieu, il faut savoir que Pôle emploi propose actuellement 150 formations totalement gratuites ou rémunérées. L’éventail des métiers représentés est très large. De plus, il s’agit de formations dans des secteurs qui recrutent. Ainsi, le demandeur d’emploi peut lui aussi trouver la formation qui lui plaît sans bourse délier. Là encore, chacun peut se reconvertir dans une profession qui lui convient.
Ainsi, qu’on soit salarié ou demandeur d’emploi, la formation idéale existe. Et en suivant nos conseils, chacun peut la trouver, et ceci quelle que soit sa situation vis-à-vis du marché du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pour aller plus loin
ANAE RH, votre cabinet spécialiste des ressources humaines, de la formation et du CPF

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour vous offrir l'expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et les visites répétées. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation de TOUS les cookies.