Le blog

Le blog

Que faut-il entreprendre pour sa réorientation professionnelle ?

Que faut-il entreprendre pour sa réorientation professionnelle ?
Article

Temps de lecture 6 min

Date de mise à jour le 11/01/2022

ANAE RH, le cabinet qui vous accompagne dans votre carrière

Auteur : ANAE RH

Expert ANAE RH

Table des matières

Une réorientation professionnelle nécessite une réflexion et un plan d’action. Pour changer de métier et de secteur professionnel, vous devez remettre en question votre expérience et vos compétences. Pour vous accompagner dans cette reconversion, essentielle pour vous épanouir, voici toutes les étapes à suivre. Prendre le temps de les réaliser vous garantit un changement de vie professionnel réfléchi et réussi.

Faites le point sur votre vie professionnelle actuelle

Une reconversion professionnelle représente un événement clé dans votre carrière. Cette réorientation s’envisage donc le plus sereinement possible.

Le bilan de votre métier et votre vie de salarié

Si vous souhaitez changer de métier, cela signifie que votre emploi actuel ne correspond plus à vos exigences. Pour démarrer votre nouvelle vie professionnelle, interrogez-vous sur les raisons qui motivent votre reconversion. Vous ne partagez plus les mêmes valeurs avec votre entreprise ? Votre métier ne trouve plus d’intérêt à vos yeux ? Vous avez besoin de trouver un nouveau poste, un autre secteur, qui aurait plus de sens ? Prenez le temps de coucher sur le papier ce qui ne vous plaît plus. Ces éléments, mis bout à bout, peuvent vous faire prendre conscience d’un désintérêt passager ou, au contraire, d’un besoin profond de changer de carrière.

Se reconvertir oui, mais vers quel secteur ou métier ?

Une fois le bilan de votre travail effectué, vos envies et attentes viennent naturellement. Interrogez-vous sur ce que vous aimeriez faire, sur le type de travail que vous pourriez réaliser. Après des années passées au sein d’un même poste, quelles sont désormais vos aptitudes ? Quelles exigences attendez-vous d’un nouveau métier ?
Ce travail d’introspection est la base de votre réorientation professionnelle. Elle pose les fondations de votre projet sans pour autant en donner les lignes directrices. Avant de vous lancer dans une formation, vous devez savoir si elle correspond à votre profil, vos compétences et vos envies.

Nouvelle orientation professionnelle : faire le point sur ses compétences

Avant de choisir sa reconversion professionnelle, il est nécessaire d’apprendre à se connaître. De nombreux outils et dispositifs sont à votre disposition pour faire le bilan de vos aptitudes.

Le bilan de compétences : la base de votre réorientation

Le bilan de compétences est un accompagnement consistant à faire le point sur vos compétences professionnelles et vos aptitudes personnelles. Organisé par un organisme compétent, ce bilan vous aide à percevoir vos points forts et vos points faibles. Nous vous recommandons de faire un bilan de compétences auprès d’un expert RH. Il constitue une base objective et sérieuse pour votre réorientation. Il vous aide notamment à établir votre plan d’action pour arriver à votre prochain métier.

Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) : le bilan sur votre parcours

Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif accessible à tous les salariés souhaitant se reconvertir. À la différence du bilan de compétences, le CEP est gratuit et n’a pas de limitation dans la durée. Il est en revanche moins complet que le bilan de compétences. Néanmoins, il vous aide à faire le point sur votre situation professionnelle. Le CEP a également pour objectif de vous mettre en relation avec les interlocuteurs utiles à votre réorientation.

Le test d’orientation professionnelle et les tests de personnalité

Vous pouvez également réaliser des tests pour apprendre à cerner votre personnalité. Le test d’orientation professionnelle peut vous aider à trouver le ou les métiers qui vous correspondent. Ces tests sont souvent disponibles gratuitement en ligne. Faites le choix de plateformes de qualité pour ces tests gratuits. Attention, ces tests sont assez orientés. Vous n’êtes pas toujours sincère dans vos réponses. Le résultat est donc à prendre avec précaution. Ces tests peuvent vous aider, mais ils ne valent pas l’accompagnement objectif d’un conseiller RH.

Identifier son projet de reconversion professionnelle

Ces différents bilans commencent à dessiner votre projet professionnel. Avant de vous lancer dans une démarche de formation, vous devez étudier les différentes pistes.

Faites une recherche sur les métiers ou le secteur d’activité en vue

Avant de vous lancer dans une nouvelle voie professionnelle, prenez le temps d’étudier le marché. Il serait dommage de démarrer dans un nouveau secteur d’activité où le recrutement est bas, voire inexistant. Pour cela, il suffit, dans un premier temps, de consulter les offres d’emploi. Si les offres sont nombreuses, ce marché a donc du potentiel. N’hésitez pas non plus à demander conseil auprès de votre conseiller Pôle Emploi, si vous êtes demandeur d’emploi. Sinon, prenez le temps de démarcher, de contacter les entreprises ou les principaux acteurs de votre futur métier.

Ce prochain métier vous convient-il ?

Rythme de travail, horaires, type d’entreprise, ce nouveau métier peut changer complètement vos habitudes. Êtes-vous prêt à un tel changement de vie ? Ce nouveau métier correspond-il à votre vie de famille ? Cette reconversion professionnelle passe aussi par une étude approfondie du poste que vous souhaiteriez occuper. Le processus de réorientation ainsi que le changement d’employeur et de lieu travail peut être éprouvant. Il serait dommage de vous tromper et de reprendre votre projet à zéro.

Faites le point sur les compétences et aptitudes requises

La recherche sur les métiers ou le secteur d’activité vous conforte dans votre reconversion. Il est désormais temps de mettre en parallèle les exigences en matière de compétences et celles dont vous disposez. Encore une fois, les offres d’emploi restent une bonne source d’information. Si vous avez bénéficié d’un accompagnement d’un expert RH, ce dernier est le mieux placé pour vous indiquer le plan d’action à mettre en place, notamment en matière de formation.

Reconversion professionnelle : l’étape des formations

Acquérir de nouvelles compétences ou certifier un parcours professionnel impose le passage par la case formation.

La VAE pour certifier votre parcours professionnel

Parmi les nombreux dispositifs existants, la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) permet de reconnaître vos compétences par un diplôme ou une certification. Le parcours d’une VAE est long et doit être accompagné par un organisme compétent. La VAE vous permet de ne pas suivre votre formation, mais bien de valoriser votre précédente carrière.

Le choix d’une formation certifiante pour votre reconversion

La reconversion professionnelle est parfois radicale. Si vous passez du métier de développeur informatique à celui de sophrologue, vous devez effectivement suivre une formation. Pour trouver son centre de formation, l’accompagnement reste la meilleure solution. Votre conseiller Pôle emploi ou l’expert RH avec lequel vous avez réalisé votre bilan de compétences peuvent vous aider. Sinon, renseignez-vous auprès de vos chambres du commerce, des différentes fédérations de métiers, etc. Les formations sont nombreuses. Renseignez-vous surtout sur le centre de formation et ses références. Ne vous lancez pas dans un centre ou un organisme inconnu qui risquerait de fermer ses portes en emportant avec lui votre financement.

Reprendre ses études avant une reconversion professionnelle

Chaque projet de reconversion professionnelle ne nécessite pas une formation. Dans certains cas, vous devez rependre des études. C’est le cas si vous avez besoin d’un diplôme en particulier (comme le BAC) ou si vous souhaitez passer un concours.

Prendre un congé pour suivre une formation sans perdre son emploi

Si vous êtes salarié, vous disposez de différentes solutions pour prendre un congé, suivre vos études, sans perdre votre emploi ni votre rémunération. Il s’agit notamment :

  • du projet de transition professionnelle pour les salariés d’entreprises du secteur privé ;
  • du congé de formation professionnelle (CPF) pour la fonction publique ;
  • du congé pour création ou reprise d’entreprise.

Pour bénéficier de ces congés, le salarié ou fonctionnaire doit recevoir l’accord de son employeur.

Financer les formations pour sa reconversion professionnelle

Les formations professionnelles sont payantes dans la majorité des cas. Avant d’accéder à votre nouvelle carrière, vous devez financer votre formation. Cette étape est sans doute la plus importante dans votre parcours. Vous pouvez donc faire appel à votre CPF (Compte Personnel de Formation) acquis au cours de votre carrière. Selon le montant, il permet de financer une partie ou l’intégralité de votre formation.
Dans le cadre du dispositif du projet de transition professionnel, vous bénéficiez en plus d’une partie de votre salaire. De nombreuses aides de financement sont disponibles. Renseignez-vous auprès de votre expert RH, votre conseiller Pôle Emploi, votre région, etc.

Et après ces étapes de reconversion professionnelle ?

Vous avez démissionné de votre ancien emploi, vous avez suivi la formation avec réussite. Votre nouvelle carrière s’ouvre désormais à vous. Il est donc temps de réécrire votre Curriculum Vitae et votre lettre de motivation. La préparation d’un entretien après une reconversion professionnelle se prépare avec beaucoup d’attention et de soin. Après avoir passé toutes les étapes de votre reconversion professionnelle, vous disposez de tous les arguments pour convaincre les entreprises. Ne perdez rien de votre motivation qui vous a conduit jusqu’ici. Soyez honnête au cours de votre recrutement.

Une reconversion professionnelle est une étape cruciale dans votre parcours. Évoluer vers un autre métier demande une totale remise en question, mais aussi une grande motivation. N’hésitez pas à vous faire accompagner par Anae RH afin de mettre en place toutes les étapes clés de cette reconversion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pour aller plus loin
ANAE RH, votre cabinet spécialiste des ressources humaines, de la formation et du CPF

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour vous offrir l'expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et les visites répétées. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation de TOUS les cookies.