Le blog

Le blog

Le manque de motivation pour reprendre le travail au retour d’un congé
Je n'ai pas envie de reprendre le travail, que faire ? Les conseils d'ANAE RH
Article

Temps de lecture 5 min

Date de mise à jour le 11/10/2021

ANAE RH, le cabinet qui vous accompagne dans votre carrière

Auteur : ANAE RH

Expert ANAE RH

Table des matières

Nombreux sont ceux ou celles qui n’ont pas envie de reprendre le travail. Que ce soit au retour des vacances ou après un congé maternité, la reprise du travail peut être difficile. Ce manque de motivation est courant. Concernant le retour des congés, le blues post-vacances est courant.

L’absence de motivation à reprendre le travail après un congé : un phénomène connu

La petite déprime qui frappe la plupart des salariés lors d’un retour de vacances n’est pas grave. Il s’agit plutôt d’une petite angoisse à l’idée de se retrouver au bureau alors que le rythme des vacances s’était bien installé. C’est un phénomène à ne pas confondre avec le burn-out, qui est bien plus grave et qui est une dépression.

Le blues post-vacances : une simple absence d’envie de retourner au bureau

Les vacances correspondent à un changement de rythme de vie. Pas de stress ou très peu, une météo clémente et le temps qui s’égrène semaine après semaine, loin du travail et des collègues.
Le retour au travail après les vacances correspond dès lors à un brutal changement de mode de vie.
Ce petit coup de blues est présent chez près d’un quart des salariés lors de la première semaine de la reprise.

Gérer l’absence de motivation de la reprise du travail après les vacances

Cet état psychologique est plutôt simple à gérer. En effet, ce n’est pas un souci de santé. Cela relève plutôt d’un stress ou d’une petite angoisse de retrouver son emploi et ses collègues. En suivant quelques conseils simples, vous reprendrez votre activité professionnelle sans problème.

Reprendre le travail en douceur lors du retour de congé

C’est sans doute le conseil le plus important. La reprise après l’arrêt dû aux vacances ne devrait pas être consacrée à des dossiers importants. La première journée devrait se cantonner à la reprise de contact avec les collègues, notamment pour la récolte d’informations.
Ensuite, et dans la mesure du possible, il faut trier ses mails, sans oublier de commencer par désactiver le message automatisé d’absence.

Établir son planning de la semaine pour mieux reprendre le travail

Reprendre son poste après les vacances doit commencer par l’établissement du planning. Il faut veiller à ne pas se surcharger pour la première semaine. En effet, cumuler les heures supplémentaires dès le retour au travail peut transformer une simple baisse de motivation en dépression. Or, la dépression est une maladie qu’on peut éviter en prenant de suite les mesures nécessaires.

Essayer de garder une certaine qualité de vie en reprenant le travail après les congés

Durant les vacances, on adopte un rythme qui permet une bonne qualité de vie. Ainsi, lors de la reprise, pour combattre le manque de motivation, il faut essayer de garder un peu de temps pour soi. Et pourquoi ne pas profiter de la rentrée pour programmer une nouvelle activité avec les enfants ? Cela permettrait de garder les bénéfices des congés plus longtemps.
Mais cette absence d’envie de retourner dans l’entreprise peut aussi cacher quelque chose de plus profond.

L’absence d’envie de reprendre le travail cache un malaise plus profond

Ne pas avoir envie de reprendre son poste après les congés peut révéler quelque chose de plus profond. Après le confinement dû à la COVID, de nombreux Français n’avaient plus envie de retourner à leur bureau. Le télétravail leur convenait. Pour d’autres, cette pause forcée les confortait dans leur envie de faire autre chose.Ce même phénomène se rencontre aussi dans le cadre du congé maternité ou du congé parental. La jeune maman préfère prendre du temps pour s’occuper de bébé ou ne souhaite plus provisoirement reprendre le chemin de l’entreprise.

Trouver un nouvel emploi après un congé : un choix de vie différent

Le rythme de vie sans stress des congés permet souvent de faire le point sur son emploi mais aussi sur son employeur. C’est souvent le moment où se prennent les décisions de changer de travail.
Néanmoins, se lancer à l’eau n’est pas toujours facile. Surtout si le salarié a passé une relative longue période dans son entreprise. Cela peut être le bon moment pour un bilan de compétences ou pour une validation des acquis de l’expérience. Cette dernière permettra d’officialiser ses compétences par un diplôme reconnu.

Faire un bilan de compétences pour changer d’emploi après une période d’arrêt de travail

Faire un bilan de compétences permet de sécuriser son parcours professionnel. Du point de vue de la psychologie, ce processus s’avère rassurant pour celui qui le réalise. Ce bilan va permettre au salarié d’obtenir une réponse par le biais d’un avis extérieur neutre et objectif sur son questionnement vis-à-vis de son emploi.
Mieux, cette évaluation va aider le salarié à se repositionner dans le monde du travail. De plus, il pourra obtenir tous les conseils nécessaires pour reprendre du plaisir à travailler.
Bien entendu, l’organisme de formation pourra lui conseiller une validation des acquis de l’expérience (VAE). Ce faisant, le retour au travail après un congé sera bien plus valorisant.

Réaliser une VAE après un congé : une bonne idée pour changer d’emploi

Faire une VAE est simple quand on s’entoure des bons conseils. De plus, cela permet de savoir comment choisir sa VAE. Cette certification va permettre au salarié de changer de poste, voir d’employeur s’il ne se sent plus à l’aise dans sa société.
En tout état de cause, lorsqu’on n’a pas envie de reprendre le travail après un congé, il faut s’interroger sur les causes profondes. Inutile d’avoir de grandes connaissances en psychologie. Le congé a peut-être simplement amené le salarié à s’interroger sur ses envies profondes.
S’il faut bien entendu ne pas négliger la piste du burn-out, l’envie de reprendre le travail revient en général dès les premiers jours de la première semaine. En définitive, il suffit de reprendre le rythme pour que la nouvelle année s’annonce positive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin
ANAE RH, votre cabinet spécialiste des ressources humaines, de la formation et du CPF

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour vous offrir l'expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et les visites répétées. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation de TOUS les cookies.